Publications et ressources de l'IG

Arrêt et échec de la contraception et avortements ultérieurs en Roumanie : 1994-1999

Année de publication : 2007

Cette étude examine les niveaux et les corrélations de l'échec et de l'abandon de la contraception en Roumanie, ainsi que les conséquences de l'échec de la méthode contraceptive en termes d'avortement provoqué. Un intérêt particulier est porté aux femmes qui utilisent la méthode traditionnelle de retrait et à la proportion d'échecs de retrait qui aboutissent à un avortement. Notre analyse est basée sur des données calendaires pluriannuelles concernant l'utilisation des contraceptifs par les femmes et les comportements reproductifs mensuels, recueillies dans le cadre de l'enquête roumaine sur la santé reproductive de 1999. Des modèles de régression de Weibull sont estimés pour analyser les déterminants de l'abandon et de l'échec pour toutes les méthodes combinées et pour le retrait. Dans l'ensemble, 19 et 28 % des femmes sont tombées enceintes au cours de la première année d'utilisation d'une méthode contraceptive et de retrait, respectivement. Environ 57 et 59 % des échecs de l'utilisation de toutes les méthodes et du retrait se sont soldés par un avortement, ce qui représente respectivement 30 et 22 % de tous les avortements déclarés entre 1994 et 1999. Ces résultats suggèrent que les taux élevés d'abandon et d'échec de la contraception ont contribué de manière significative au recours généralisé à l'avortement provoqué chez les femmes roumaines au cours de cette période.

Lien vers le dossier : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17385380/